Aides-soignants > Formation aides-soignants > Organisation

Organisation

mains

La formation d'aides-soignants prépare à l'obtention du Diplôme d'Etat d'Aide-Soignant.

Elle est dispensée au sein de l'Institut de Formation d'Aides Soignants (IFAS) sur le site de l'Institut de Formation aux Professions de Santé de la Roche-sur-Yon du Centre Hospitalier Départemental.

La formation est agréée pour recevoir un effectif de 70 élèves par promotion.

La formation est assurée par des infirmières enseignantes et des intervenants extérieurs (infirmiers, cadres de santé, kinésithérapeutes, diététiciens, sages-femmes, psychologues, médecins, ...).

La formation débute en janvier et se termine en décembre.

Elle est d’une durée totale de 1 540 heures.

Elle comprend :

  • Des enseignements théoriques et pratiques  : 770 heures ou 22 semaines
  • Une formation réalisée en milieu professionnel ; 770 heures ou 22 semaines

Il est prévu 4 semaines de congés pendant la formation

La formation théorique et pratique comprend :

  • dix modules,

  • un dispositif d’accompagnement pédagogique individualisé,

  • des travaux personnels guidés

  • un suivi pédagogique individualisé

L’enseignement théorique est réalisé sous forme de cours magistraux, de travaux dirigés ou de travaux pratiques en petits groupes permettant l’apprentissage progressif des gestes techniques nécessaires à l’acquisition des compétences

Organisation de la formation théorique :

  • Accompagnement Pédagogique Individualisé (API) : 35h (dans les trois premiers mois de la formation)
  • Suivi pédagogique individualisé des apprenants 7h (réparties tout au long de la formation)
  • Travaux personnels guidés (TPG) 35 h (réparties au sein des différents modules)
  • Module 1 - Accompagnement d’une personne dans les activités de sa vie quotidienne et de sa vie sociale : (Module spécifique AS) 147 h
  • Module 2 - Repérage et prévention des situations à risque (Module spécifique AS) : 21 h
  • Module 3 - Evaluation de l’état clinique d’une personne (Module spécifique AS) : 77 h
  • Module 4 - Mise en œuvre des soins adaptés, évaluation et réajustement (Module spécifique AS) : 182 h
  • Module 5 - Accompagnement de la mobilité de la personne aidée : 35 h
  • Module 6 - Relation et communication avec les personnes et leur entourage : 70 h
  • Module 7 - Accompagnement des personnes en formation et communication avec les pairs : 21 h
  • Module 8 - Entretien des locaux et des matériels et prévention des risques associés : 35h
  • Module 9 - Traitement des informations : 35 h
  • Module 10 - Travail en équipe pluri professionnelle, qualité et gestion des risques : 70 h

La formation en milieu professionnel comprend quatre périodes de stages

Ces périodes peuvent être effectuées dans différentes structures employeurs, publiques ou privées, du champ sanitaire, social ou médico-social, en établissement, en hospitalisation à domicile ou dans les services d’accompagnement et d’aide à la personne.

Le parcours de stage comporte au moins une période auprès de personnes en situation de handicap physique ou psychique, et une période auprès de personnes âgées.

Trois stages de cinq semaines visent à explorer les trois missions suivantes de l’aide-soignant :

  1. Accompagner la personne dans les activités de sa vie quotidienne et sociale dans le respect de son projet de vie ;
  2. Collaborer aux projets de soins personnalisés dans son champ de compétences ;
  3. Contribuer à la prévention des risques et au raisonnement clinique interprofessionnel dans différents contextes comme la prise en soins d’une personne dont l’état de santé altéré est en phase aigüe et la prise en soins d’une personne dont l’état de santé altéré est stabilisé.

Un stage de sept semaines, réalisé en fin de formation, permet l’exploration ou la consolidation du projet professionnel et le renforcement des compétences de l’apprenant afin de valider l’ensemble des blocs de compétences requises dans l’exercice du métier. Il doit être réalisé en continu et ne peut être fractionné.

Au cours de ces stages, l’élève réalise au moins une expérience de travail de nuit et une expérience de travail le week-end.


 

Les évaluations

L’évaluation des compétences acquises par l’élève est assurée par l’institut de formation et par le tuteur de stage, tout au long de la formation, selon les modalités d’évaluation définies dans le référentiel de formation

Le diplôme d'État

Le Diplôme d’Etat d’Aide-soignant atteste de l'acquisition des compétences requises pour exercer la profession d'aide-soignant et de la validation des 5 blocs de compétences suivants :

Bloc 1 : Accompagnement et soins de la personne dans les activités de sa vie quotidienne et de sa vie sociale

Bloc 2 : Evaluation de l’état clinique et mise en œuvre de soins adaptés en collaboration

Bloc 3 : Information et accompagnement des personnes et de leur entourage, des professionnels et des apprenants

Bloc 4 : Entretien de l'environnement immédiat de la personne et des matériels liés aux activités, en tenant compte du lieu et des situations d’intervention

Bloc 5 : Travail en équipe pluri-professionnelle et traitement des informations liées aux activités de soins, à la qualité/gestion des risques

Le diplôme d’Etat d’aide-soignant est enregistré au niveau 4 du cadre national des certifications professionnelles.

Equivalences de compétences et allègement de formation

Sous réserve d’être admis à suivre la formation dans les conditions fixées par l’arrêté du 7 avril 2020 modifié, des équivalences de compétences, de blocs de compétences ou des allégements partiels ou complets de certains modules de formation sont accordées aux élèves titulaires des titres ou diplômes suivants :

1° Le diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture ;
2° Le diplôme d’assistant de régulation médicale ;
3° Le diplôme d’Etat d’ambulancier ;
4° Le baccalauréat professionnel Services aux personnes et aux territoires (SAPAT) ;
5° Le baccalauréat professionnel Accompagnement, soins et services à la personne (ASSP) ; 
6° Les diplômes ou certificats mentionnés aux articles D. 451-88 et D. 451-92 du code de l’action sociale et des familles ;
7° Le titre professionnel d’assistant de vie aux familles ;
8° Le titre professionnel d’agent de service médico-social.

Leur parcours de formation et les modalités d’évaluation des blocs de compétences ou des compétences manquantes en vue de l’obtention du diplôme d’Etat d’aide-soignant sont définies dans l’annexe VII de l’arrêté du 10 juin 2021.