Aides-soignants > Accès à la formation > Conditions d'admission

Conditions d'admission

salle 100 places

Vous souhaitez intégrer notre institut de formation d’aides-soignants.

Vous saisissez l’opportunité d’intégrer une formation courte pour vous préparer au diplôme d’Etat avec de nombreuses offres d’emploi à la clé dans différents secteurs.

L’Institut de Formation d’Aides-Soignants (I.F.A.S.) rattaché au Centre Hospitalier Départemental Vendée (CHD Vendée) est autorisé pour une capacité d'accueil maximale de 70 places. 

Un minimum de 20 % des places est réservés aux agents des services hospitaliers qualifiés de la fonction publique hospitalière et les agents de service :
« 1° Justifiant d'une ancienneté de services cumulée d'au moins un an en équivalent temps plein, effectués au sein d'un ou plusieurs établissements sanitaires et médico-sociaux des secteurs public et privé ou dans des services d'accompagnement et d'aide au domicile des personnes ;
« 2° Ou justifiant à la fois du suivi de la formation continue de soixante-dix heures relative à la participation aux soins d'hygiène, de confort et de bien-être de la personne âgée et d'une ancienneté de services cumulée d'au moins six mois en équivalent temps plein, effectués au sein d'un ou plusieurs établissements sanitaires et médico-sociaux des secteurs public et privé ou dans des services d'accompagnement et d'aide au domicile des personnes.
Ces agents doivent bénéficier d'un soutien financier de l'employeur. Ils sont dispensés de la sélection.

 

Arrêté du 7 avril 2020 relatif aux modalités d’admission aux formations conduisant aux diplômes d’Etat d’aide-soignant et d’auxiliaire de puériculture 

La formation conduisant au diplôme d’Etat d’aide-soignant est accessible, sans condition de diplôme, par les voies suivantes :

1° La formation initiale ; 

2° La formation professionnelle continue, sans conditions d’une durée minimale d’expérience professionnelle ; 

3° La validation des acquis de l’expérience professionnelle, dans les conditions fixées par arrêté du ministre chargé de la santé.

Les candidats doivent être âgés de dix-sept ans au moins à la date d’entrée en formation. 

 

Equivalences de compétences et allègement de formation

Sous réserve d’être admis à suivre la formation dans les conditions fixées par l’arrêté du 7 avril 2020 modifié, des équivalences de compétences, de blocs de compétences ou des allégements partiels ou complets de certains modules de formation sont accordées aux élèves titulaires des titres ou diplômes suivants :

1° Le diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture ;
2° Le diplôme d’assistant de régulation médicale ;
3° Le diplôme d’Etat d’ambulancier ;
4° Le baccalauréat professionnel Services aux personnes et aux territoires (SAPAT) ;
5° Le baccalauréat professionnel Accompagnement, soins et services à la personne (ASSP) ; 
6° Les diplômes ou certificats mentionnés aux articles D. 451-88 et D. 451-92 du code de l’action sociale et des familles ;
7° Le titre professionnel d’assistant de vie aux familles ;
8° Le titre professionnel d’agent de service médico-social.

Leur parcours de formation et les modalités d’évaluation des blocs de compétences ou des compétences manquantes en vue de l’obtention du diplôme d’Etat d’aide-soignant sont définies dans l’annexe VII de l’arrêté du 10 juin 2021.

La sélection des candidats est effectuée par un jury de sélection sur la base :

  • d’un dossier
  • d’un entretien 

destinés à apprécier les connaissances, les aptitudes et la motivation du candidat à suivre la formation.

Le dossier comporte les pièces suivantes : 

Une pièce d’identité ; 

Une lettre de motivation manuscrite (qui expose un projet de formation clair et argumenté pour un exercice professionnel d'aide-soignant) 

Un curriculum vitae ; 

Un document manuscrit relatant, au choix du candidat, soit une situation personnelle ou professionnelle vécue, soit son projet professionnel en lien avec les attendus de la formation (les éléments sont analysés et ne se limitent pas à une description. Les liens avec la formation ou le métier d'aide-soignant doivent par ailleurs apparaître) Ce document n’excède pas deux pages ; 

Selon la situation du candidat, la copie des originaux de ses diplômes ou titres traduits en français ; 

Le cas échéant, la copie de ses relevés de résultats et appréciations ou bulletins scolaires ; 

Selon la situation du candidat, les attestations de travail, accompagnées éventuellement des appréciations et/ou recommandations de l’employeur (ou des employeurs) ; 

Pour les ressortissants étrangers, un titre de séjour valide à l'entrée en formation ; 

Lorsque le niveau de français à l'écrit et à l'oral ne peut être vérifié à travers les pièces produites ci-dessus, au regard notamment de leur parcours scolaire, de leurs diplômes et titres ou de leur parcours professionnel, les candidats joignent à leur dossier une attestation de niveau de langue française égal ou supérieur au niveau B2 du cadre européen commun de référence pour les langues du Conseil de l'Europe. A défaut, ils produisent tout autre document permettant d'apprécier les capacités et les attendus relatifs à la maitrise du français à l'oral.

Les candidats peuvent joindre tout autre justificatif valorisant un engagement ou une expérience personnelle (associative, sportive…) en lien avec la profession d’aide-soignant.

Les candidats en situation de handicap peuvent demander, lors du dépôt de leur dossier, un aménagement des conditions de déroulement de l’entretien.

Lors de leur entrée en formation, les élèves doivent être à jour de leurs vaccinations :

  • Antidiphtérique, antitétanique, antipoliomyélitique ;
  • BCG (un contrôle tuberculinique par IDR est obligatoire avant l’entrée en formation et servira comme test de référence dans le cadre de la surveillance des professions paramédicales) ;
  • Hépatite B (le protocole pour la vaccination contre l'hépatite B étant échelonné sur plusieurs mois, il convient au moment de l'inscription au concours d'effectuer les démarches nécessaires auprès de votre médecin traitant afin que cette vaccination soit à jour au moment de votre entrée en formation).

A défaut d’être à jour de la vaccination Hépatite B, l’élève ne pourra pas effectuer les stages et la poursuite de sa formation sera compromise.


Début des inscriptions à la sélection le lundi 23 août 2021

Calendrier de la sélection