Partager
Version imprimable

Current Size: 100%

Conditions d'admission

 

Vous souhaitez intégrer notre institut de formation d’aides-soignants.

Vous saisissez l’opportunité d’intégrer une formation courte pour vous préparer au diplôme d’Etat avec de nombreuses offres d’emploi à la clé dans différents secteurs.

Les informations sur les modalités d’admission et le nombre de places de formation devraient être disponibles fin mars 2020.

La réforme sur les modalités d’admission en formation d’aide-soignante est en cours et sera applicable pour la rentrée 2020

 

Eléments annoncés :

- Suppression du concours

- La sélection quel que soit le candidat se fera à partir d’un dossier comprenant une lettre de motivation, un CV, le dossier scolaire ou attestation des employeurs et la présentation d’une situation personnelle ou professionnelle analysée (en lien avec le métier d’Aide-Soignant) et un entretien. 

Des informations plus précises sur ces nouvelles modalités d'admission seront disponibles sur ce site dès la publication des textes réglementaires.

 

Préparez votre projet 

Vous êtes salarié, fonctionnaire, commencez sans attendre à évoquer votre projet avec votre employeur ou avec votre conseiller en évolution professionnelle,

Vous êtes demandeur d’emploi, commencez sans attendre à évoquer votre projet avec votre conseiller Pôle Emploi ou Mission locale ou avec votre conseiller en évolution professionnelle,

Vous êtes actuellement en lycée, commencez sans attendre à évoquer votre projet avec votre centre de formation.

 

 

Dispenses de scolarité (cursus partiel de formation)

(articles 18 et 19 de l'arrêté du 22 octobre 2005 modifié relatif à la formation conduisant au diplôme d'Etat d'aide-soignant)

Des dispenses de scolarité sont prévues pour les candidats suivants :

Article 18

  1. Les  personnes titulaires du diplôme d’État de puériculture ;
  2. Les  personnes titulaires du diplôme d’État d’Ambulancier ou du certificat de capacité d’ambulancier

Article 19

  1. Les  personnes titulaires du diplôme d’État d’auxiliaire de vie sociale ou de la mention complémentaire aide à domicile ;
  2. Les  personnes titulaires du diplôme d’État d’aide  médico-psychologique
  3. Les personnes titulaires du titre professionnel d’Assistant(e) de vie aux familles ;
  4. Les personnes titulaires du baccalauréat professionnel « accompagnement, soins, services à la personne » (ASSP)
  5. Les personnes titulaires du baccalauréat professionnel  « services aux personnes et aux territoires » (SAPAT)

Les élèves en terminale des baccalauréats professionnels "accompagnement, soins, services à la personne” et "services aux personnes et aux territoires” peuvent présenter leur candidature. Leur admission définitive sera subordonnée à l'obtention du baccalauréat.

 

 

Mise en garde relative aux conditions médicales obligatoires pour entrer en formation :

Lors de leur entrée en formation, les élèves doivent être à jour de leurs vaccinations :

  • Antidiphtérique, antitétanique, antipoliomyélitique ;
  • BCG (un contrôle tuberculinique par IDR est obligatoire avant l’entrée en formation et servira comme test de référence dans le cadre de la surveillance des professions paramédicales) ;
  • Hépatite B (le protocole pour la vaccination contre l'hépatite B étant échelonné sur plusieurs mois, il convient au moment de l'inscription au concours d'effectuer les démarches nécessaires auprès de votre médecin traitant afin que cette vaccination soit à jour au moment de votre entrée en formation).

A défaut d’être à jour de la vaccination Hépatite B, l’élève ne pourra pas effectuer les stages et la poursuite de sa formation sera compromise.

 

 

Mise à jour le 09 mars 2020